1
Zeina ANTONIOS -
Des inspecteurs affiliés à l’Inspection centrale ont effectué des visites-surprise hier et avant-hier dans plusieurs ministères et administrations à travers le pays. Une action qui s’inscrit dans le cadre de la Journée internationale pour la lutte contre la corruption (9 décembre), selon Georges Attié, directeur de l’Inspection centrale.
« Nous avons effectué des tournées aux niveaux administratif, financier, de santé, éducatif et environnemental, a indiqué M. Attié à L’Orient-Le Jour. Nous avons observé le travail de l’administration ainsi que celui des fonctionnaires », a-t-il dit, ajoutant que plusieurs personnes ont été épinglées pour ne pas avoir respecté leurs horaires de travail. « Ce travail d’inspection a commencé il y a quatre mois, et il devrait se poursuivre de façon hebdomadaire. Nous nous rendrons chaque semaine dans une administration ou une région différente », a encore lancé le directeur.
Les inspecteurs se sont rendus hier et avant-hier aux sièges des ministères de l’Énergie et de l’Eau, du Tourisme, des Travaux publics et des Transports, de l’Environnement et des Affaires sociales. Ils ont inspecté, entre autres, la direction de l’urbanisme à Beyrouth, Nabatiyé, Jbeil et au Metn, la direction de l’Office des eaux de Beyrouth et du Mont-Liban, la direction de l’entraînement technique du Mont-Liban-Sud au ministère du Travail, les bureaux du ministère des Télécoms à Jounieh, le bureau des cadastres à Beyrouth, les locaux d’Électricité du Liban à Souk el-Gharb et la direction des transports terrestre et maritime du ministère des Travaux publics et des Transports. Les inspecteurs se sont également réunis avec le directeur général du ministère du Travail, Georges Ida. Ils ont en outre suivi l’avancée de projets menés dans la région du Mont-Liban par le ministère des Télécoms ainsi que le dossier des travaux du tunnel Salim Salam.
(Lire aussi : Le CPL lance sa campagne anti-corruption)
Fuite des deniers publics
L’Inspection centrale a par ailleurs relevé plusieurs cas de fuite des deniers publics dans plusieurs administrations. « Nous avons découvert qu’il y avait des fuites au niveau des deniers publics dans les caisses affiliées au ministère des Finances et se trouvant dans les différents ministères (… ) Il y a un mois et demi, nous avions repéré une fuite de 133 millions de livres dans un des centres d’inspection automobile », a souligné M. Attié. « Et nous avons trouvé une fuite de 180 millions de livres dans les bureaux du ministère des Télécoms à Dora », a-t-il ajouté. L’organisme de contrôle a par ailleurs permis de traduire en justice le président du conseil d’administration et le directeur d’un hôpital public, ainsi qu’un directeur d’école et un ancien président de municipalité.
« Nous voulons donner une image positive du pays et dire que nous sommes sur la bonne voie pour mettre en place des réformes », a lancé le responsable qui assure que l’Inspection centrale a présenté en un an plus de 1 000 notes concernant l’amélioration du travail de l’administration. L’Inspection centrale a par ailleurs lancé dernièrement l’application « Central Inspection » sur Android qui permet aux citoyens de déposer leurs plaintes dans les affaires de corruption.
Ads By Google
What is Plikli?

Plikli is an open source content management system that lets you easily create your own user-powered website.

Latest Comments